France – Allemagne

Le Traité d’Aix-la-Chapelle

Quel est le but caché de cet accord franco-allemand?

Cette semaine fut marquée le mardi 22 janvier par la signature de l’important Traité d’Aix-la-Chapelle entre Macron et Merkel. Il s’agit d’un nouvel accord de coopération entre les deux pays sur tous les plans et en particulier sur le plan politico-militaire avec le prétexte de la création d’une future armée européenne. Macron et Merkel n’ont pas jugé bon de soumettre le texte du traité pour approbation préalable ni à leur parlement ni à leur population, ni non plus aux 25 autres pays de l’Union Européenne. Pourquoi la cachoterie du texte révélé seulement trois jours avant sa signature? Pourquoi cette précipitation? Pourquoi maintenant? Pour François Asselineau, ancien candidat à la présidence, ce traité est pour le moins une forfaiture et au pire une trahison. Les médias traditionnels quant à eux s’en prennent aux opposants du traité plutôt qu’à la réfutation de leurs arguments. Par ailleurs, le fait que la thèse de fin d’études de Macron était à propos de Machiavel pourrait bien servir d’indication.

En général, les blogs américains voient l’Europe de l’extérieur. Martin Armstrong est un économiste financier qui se penche sur l’analyse du passé en vue d’anticiper l’avenir. Je lis régulièrement son blog qui n’hésite jamais à émettre des opinions originales. À propos du traité franco-allemand, Martin Armstrong a écrit un article pertinent. Merkel est en fin de course comme Chancelière et Macron devenu très impopulaire se trouve confronté par la montée de l’insurrection en France. La vraie question qu’il faut se poser à propos du traité est contre qui l’Europe a-t’elle besoin d’une armée? Pour protéger l’Europe contre la Russie? Pas vraiment, l’OTAN s’en occupe. Alors qui? Et pourquoi maintenant? La réponse se trouve dans le bon sens. Il est question de protéger le gouvernement de Bruxelles contre les peuples européens qu’il administre.

Martin Armstrong soutient un parallèle historique avec l’Empire byzantin au 6ème siècle. À Constantinople, comme pour Macron, l’empereur Justinien était l’objet d’émeutes populaires. Le manque de soutien de son armée et de sa police encourageait une révolte croissante de la population, qui alla jusqu’à désigner un nouvel empereur. Justinien était sur le point de s’enfuir lorsqu’il fut sauvé par une armée impériale venue de l’extérieur de la ville et qui massacrèrent 30,000 rebelles. Ceci expliquerait la nécessité d’une armée européenne aujourd’hui. En cas de situation incontrôlable, si ordonnés par Bruxelles les Grecs n’auraient aucune hésitation d’aller tuer les Allemands et ces derniers n’auraient aucun problème d’attaquer les Italiens. La clé du maintien de l’ordre réside dans le soutien d’une troupe armée venant de l’extérieur. Espérons qu’une telle machination machiavélique soit dénoncée avant d’avoir un rôle désastreux à jouer.

Dans la lumière et l’harmonie,

Serge

La France

Dans la crise actuelle, le gouvernement n’est pas la solution de nos problèmes; le gouvernement est le problème. –Ronald Reagan, 40ème Président des États-Unis. Discours inaugural le 20 janvier 1981.

Gilets Jaunes

Et densités de la population

Je suis de nationalité belge et j’ai grandi dans la culture française. J’adore la France et suis peiné par la crise qui la touche aujourd’hui. Je tiens à préciser que je n’ai aucune appartenance partisane et que ma position sur les Gilets Jaunes est celle de la défense des victimes qui souffrent et pour lesquelles je vois une lumière d’espoir au bout du tunnel. Afin de décoder le mouvement des Gilets Jaunes, il faut d’abord comprendre le fossé qui existe entre les citadins et les provinciaux. Aujourd’hui un français sur cinq ne mange pas à sa faim et leur quasi totalité se situe du côté des provinciaux, qui eux représentent environ un français sur deux. Cela signifie en gros que deux provinciaux sur cinq ne mangent pas à leur faim. De telles conditions de vie sont quasi inexistantes chez les citadins. De plus, la plupart du temps, les citadins n’ont pas d’amis parmi les provinciaux non citadins et ne peuvent s’identifier personnellement avec ceux et celles qui dès le 15 du mois doivent solutionner un frigo et un porte-monnaie à sec.

Les fausses promesses du Président et du gouvernement ne sont pas négociables chez l’épicier. Deux provinciaux sur cinq continueront à avoir faim et leur soulèvement ira grandissant. Ventre affamé n’a pas d’oreilles affirme le dicton populaire. La révolution du peuple français en 1789 a changé le cours de l’histoire. Avec les Gilets Jaunes, le peuple vient de découvrir le pouvoir de sa voix citoyenne, qu’il ne lâchera plus. Leurs revendications se situent au niveau du changement de régime qui les abuse et qui passe par la sortie de la France de l’euro, de l’Union Européenne et de l’OTAN. Je ne vois pas le moindre bénéfice pour la population française de renoncer à sa souveraineté en faveur de l’Europe tel que l’impose le Président. Mieux vaut alors pour les Français de reprendre leur destinée en main et se diriger vers une VIe République au pouvoir populaire.

Si l’on demandait aux représentants politiques actuels de soutenir véritablement les revendications légitimes du peuple français, 99% refuseraient y compris ceux et celles de l’opposition qui prétendent le contraire. Les Gilets Jaunes vont s’organiser et en attendant un chef providentiel encore inconnu, deux noms indépendants émergent dans le panorama actuel. Il s’agit d’Étienne Chouard avec le projet du “Référendum d’Initiative Citoyenne” et François Asselineau avec le projet de “Destitution du Président” par la voie légale. Les représentants du régime vont essayer de résister à l’insurrection par tous les moyens, y compris l’enfumage et la répression violente. En fin de compte, je suis convaincu que la trahison du pays par ses dirigeants actuels se retournera contre eux. De cette confrontation je vois en ressortir une France plus libre, plus juste et plus humaine, à l’image de sa devise révolutionnaire “Liberté, égalité, fraternité”.

Dans la lumière et l’harmonie,

Serge

2019 Vu par Algarath

Hypothèses pour 2019

Proposées par Algarath

Émettre des opinions sur l’avenir est toujours un exercice risqué. Certains futurologues prétendent faire des prévisions d’événements, mais personne ne peut les prévoir avec certitude. D’autres plus honnêtes émettent des opinions avec des probabilités qualifiées. Ces opinions auront le droit à l’erreur au même titre que celles des économistes, des météorologues et des docteurs. Algarath, dont je suis un lecteur assidu du blog depuis des années fait partie de ceux-là. Au fil des années, il a accumulé une érudition encyclopédique sur les sujets touchant nos vies et le monde. Il vient de publier ses hypothèses pour l’année 2019 que je livre à votre réflexion. Algarath classe ses hypothèses en 4 groupes:

  • Hypothèses vraisemblables (probabilité bien supérieure à 50%)
  • Hypothèses 50 / 50
  • Hypothèses pas à écarter (probabilité assez largement inférieure à 50%, disons 20%)
  • Hypothèses écartées (chance égale à zéro)

Algarath affirme que certaines de ces hypothèses VONT SE CONCRÉTISER.

Hypothèses vraisemblables (probabilité bien supérieure à 50%)

  • La FED va continuer à augmenter les taux courts (de prise en pension). Trois hausses en 2019, ce qui fait que les taux longs à 10 ans (^TNX) vont commencer à dépasser 3,5 %. On ne sera pas loin du taux neutre (on va dire 3,9%) qui va déclencher l’éclatement des bulles et le plus gros transfert d’argent des poches des imbéciles vers celles des banquiers internationaux (Rothschild).
  • Les crypto monnaies vont progresser, ainsi que les systèmes de transferts (XRP) qui remplacent avantageusement le système Swift, ce qui va être très douloureux pour le dollar US.
  • Le nouvel ordre libéral va encore péricliter plus avant. Les alternatives « populistes » genre Le Pen, Les Insoumis, et les Gilets Jaunes vont largement tailler des croupières au monde libéral.
  • Les Européennes laisseront une large part aux alternatives populistes ci-dessus et à Dupont Aignan. Si l’UPR arrive à se financer elle recueillera aussi des voix.
  • L’UE va s’enfoncer encore plus vers une issue fatale.
  • L’Italie va lancer sa monnaie, le Florin. Les billets sont déjà imprimés. Elle va faire défaut des remboursements de sa dette sur une partie et elle va rembourser l’autre partie avec des florins dévalués (Lex Monetae), et celle-ci est détenue par les banques allemandes pour 500 milliards d’Euros. Les banques allemandes vont aller en banqueroute.
  • L’Allemagne entre en récession assez dure.
  • L’Italie risque de sortir de L’UE et de la zone Euro, ce qui fait que l’UE va disparaître sous sa forme actuelle.
  • Macron et les Gilets Jaunes vont s’écharper. Les insurrections seront importantes, la répression policière du pouvoir sera forte. Il y aura des morts mais Macron va devoir concéder un peu plus.
  • Le niveau d’adhésion des Français à la macronerie va encore diminuer.
  • En 2019 on sera à mi mandat de Macron et il sera énormément bloqué pour faire des réformes.
  • Des groupes divers vont mener des insurrections : Les retraités, les fonctionnaires. Et le mouvement Gilets Jaunes va s’intensifier.
  • Les Gilets Jaunes vont énormément s’organiser.
  • Le RIC va être discuté. Pas la version ridicule que le gouvernement va sortir, mais une version pondue professionnellement par les Gilets Jaunes.
  • Introduction de certains référendums « légers »
  • Adoption d’une taxe mondiale sur le transport en raison de la multiplication des inquiétudes relatives au climat
  • Trump va être bien placé pour un deuxième mandat
  • Le Brexit va se faire, sûrement sous sa forme « dure »

Hypothèses 50 / 50

  • Dissolution du gouvernement
  • Dissolution de l’Assemblée Nationale
  • Macron devra gouverner avec une partie de l’opposition au pouvoir
  • Gouvernement d’Union Nationale
  • Introduction d’une dose de proportionnelle
  • La police va poser des problèmes de grève au gouvernement.
  • Le RN / FN perd des voix aux Européennes à cause des voix nouvelles des Gilets Jaunes (au moins 10 ou 15%)
  • Les LR et le PS vont continuer à baisser. La classe moyenne n’en veut plus.
  • L’Union Européenne annule les remboursements de certaines dettes des États, dont la France.
  • Introduction de référendums « conséquents »
  • Prise en compte des votes blancs dans les scrutins.

Hypothèses pas à écarter (probabilité assez largement inférieure à 50%, disons 20%)

  • Révolution Française
  • Ralliement de l’armée et de la police au Peuple
  • Macron est arrêté, et aussi peut-être assassiné lors de la prise de l’Élysée
  • Purges physiques. Certains députés LaREM sont assassinés.
  • La technocratie au gouvernement est jugée, certains technocrates sont assassinés
  • La synarchie est jugée.
  • La Banque de France est nationalisée et la France emprunte auprès d’elle à taux zéro.
  • Rééquilibrage vers la France périphérique.
  • Les Jacobins perdent pied, les girondins prennent des positions assez fortes.
  • La démocratie participative compte à part égale avec la démocratie représentative.
  • La dette odieuse française n’est pas remboursée.
  • L’UE disparaît
  • Le pacte de Marrakech est dénoncé et la France en sort
  • Immigration stoppée
  • Le SMIC à 2000 Euros
  • Plafonnement du taux des dividendes autorisé
  • Droit de révoquer les politiciens par le Peuple
  • Trump limoge Powell de la FED

Hypothèses écartées (chances égales plus ou moins à zéro)

  • L’impôt sur le revenu est annulé
  • Forte imposition sur les successions
  • Nationalisations partielles imposées aux entreprises
  • Macron est jugé

Source: Algarath 2019

Bonne année à toutes et tous.

Dans la lumière et l’harmonie,

Serge